(Photo : Magali Roche, La Montagne)

 

Fraîchement sorti de cinq semaines de tournage dans le Cantal, notamment à la ferme du Couderc près de Trizac, Jean-Pierre Améris, invité par les enseignants de l'Option Cinéma-Audiovisuel du Lycée de Mauriac, est venu à la rencontre des 25 élèves de cette Option facultative. Ils n'ont pas été déçus ! Deux heures durant, avec une étonnante sincérité, il a raconté sa passion pour le cinéma.

De ses premières émotions de jeune cinéphile roannais aux Folies Fermières, son dernier film tout juste mis dans la boîte, en passant par Marie Heurtin ou Les émotifs anonymes, Jean-Pierre Améris a conté son amour pour le 7ème art, jalonnant, tel le petit poucet, chaque étape de sa belle carrière des bons mais aussi des durs moments inhérents à la quête de la fiction réussie.

Très pédagogue, il a déroulé les mille facettes des métiers du cinéma, partant de sa grande expérience de réalisateur, véritable «  chef-d'orchestre » pour décliner tout ce qui va faire un film. Les élèves, très réceptifs, ne sont pas restés inactifs, relançant en permanence le réalisateur par leurs bonnes questions notamment sur la notion de casting.

Jean-Pierre Améris a illustré chacun de ses propos par les références filmiques de ses Maîtres (Bresson, Hitchcock, Kubrick) tout en dévoilant ses genres favoris, particulièrement la tragi-comédie, un exercice qui lui permet de percer les sentiments et blessures profondes des êtres tout en jouant sur les comiques de situation et les dialogues.

Nous remercions chaleureusement Jean-Pierre Améris d'avoir accepté notre invitation et attendons avec impatience la sortie en salle de ses deux derniers films Profession du père ( 2021) et Les Folies Fermières (2022). (Texte de M. Vidal, en charge de l'option Cinéma Audio-Visuel)